Algeria

Nacera TOLBA

 
Home
Authors' Home 
Bookstore
Readers' Club
Writers' Workshop
Literature Corner 
Articles
In the News
Debate Corner
Special Events
Links
Arab World Books
Board of Trustees
In the Media
Services
Contact Us
Search our Site

 



Poète et animatrice littéraire
Correspondante pour le Magazine C-NEWS
Ambassadrice de la paix – Genève



Vécu une partie de ma jeunesse à Constantine, ville natale. Perchée sur le vieux rocher comme une cigogne qui refuse de poser les pieds sur la terre. Née en plein éclosion de la nature, ne peux qu’aspirer à la vie et à la beauté. La terre m’a ouvert grands son cœur et ses bras comme pour me souhaiter la bienvenue et m’enlacer dans son tendre giron bleu comme une orange. Sans doute, née sous une muse. Alors, il m’est impossible de négliger cet énorme élan de bonté et de beauté ou de faillir à mon devoir. Je rejoins mes parents au sud de la France. Le poids de l’exil, le déchirement et la routine s’installent au détriment de la poésie qui n’a jamais quitté mon esprit. 

C’est dans l’écriture que je retrouve mon existence, mon équilibre, mon bien être et où l’éducation rigide et suffocante se mue, secoue la poussière écrasante de l’exil qui s’empare du beau, du fin et du rêve. La poésie dévoile les maux du cœur et du corps, déchire ma poitrine, extirpe le silence pesant et amer et les mots malades, lourds, absurdes, insensés, parfois fiers et joyeux. La résonance et l’odeur des Aurès, reviennent de très loin. L’accent du soleil qui ne ressemble pas aux soleils d’ailleurs, l’odeur de « belliri » - narcisse, du cerisier, des roses, du jasmin, « n’wadhrar » - montagne, « n’ghroum » - galette, du lait, du cèdre imadghass – sage, du thym et du romarin rappellent et raniment mes racines chaouies millénaires. Ainsi, face au verbe le « moi » s’éclipse doucement, sans bruit, cédant la place à la magie de l’aède errant sur les ailes des flots mouvants de la vie.

Plusieurs prix et distinctions : Poète émérite de la Bibliothèque d’Evreux - Lauréate de l’Académie de Lutèce, Médaille de Vermeil – Lauréate aux Poésiades de Béjeïa - Prix Société des Artistes et Poètes Français du Var - Prix de la Pensée Universelle Société des Artistes et Poètes Français de la région PACA - Lauréate Cuges-les-Pins…

Trois recueils

Le Cri du Cerisier 
La Romance du temps (l’odeur du temps titre initial du manuscrit) 
Les Cendres du Soleil 
Le vagin de Satan

Chansons poétiques 
Les Enfants du Bonheur - Sur le Pavé des Roses - Etoile filante, je serai ou Ghazel - Nejma –La Belle de Mai - Danse avec le soleil, Flocon de nuit, Dessine-moi l’amour, Le Piano ne chante plus, Le soleil ne quitte plus son écrin, elle sourit comme l’amour, les damnés de la Cité, l’odeur de la mort, A la terrasse du café…

Publications 
Dans plusieurs, revues, anthologies et journaux français et étrangers :
Anthologies de l’Académie de Lutèce Paris - Anthologie de la SPAF Var - Le Sphinx de la SPF Marseille – Les Dossiers d’Aquitaine Bordeaux – L’arbre à Paroles Amay Belgique– Anthologie Au-Delà de l’Infini Liberté – L’Expression – El-Açil - Marseille la Cité, Aujourd’hui poème, C-News …

Plusieurs publications sur les sites électroniques.

Plusieurs recueils : produits des ateliers d’écriture, (organisation, mise en œuvre des ateliers, animation et création) les textes sont la création des « écrivants ». 

Les thèmes : Lutte contre le racisme, insertion et citoyenneté, la calligraphie, Al-ghazel - la poésie de l’amour chez les arabes, les écritures féminines algériennes, la poésie algérienne contemporaine, Une poétesse dans la Cité-lettre au poète (avec les enfants de la Bricarde, une cité à Marseille), les mots arabes qui font rêver ( production d’un petit dictionnaire : petit lex-ima-gique de mon afrique du nord) avec les adolescents du Collège Edouard Manet à Marseille , le tatouage et le henné, le costume traditionnel, la musique arabo-andalouse…

Réalisation d’une résidence de l’écrivain Mohamed-Nadhir SEBAÂ
Mémoires quartiers (une résidence de l’écrivain algérien Mohamed-Nadhir Sebaâ, poète, romancier et universitaire, Directeur Régional de la Direction de la Culture de la région des Aurès –Algérie) – Nadhir avait écrit un livre intitulé : Journal d’un flâneur : patchwork phocéen – l’histoire se passe à Marseille, l’écrivain décrivait son séjour à Marseille et son travail avec les élèves du collège Belle-de-Mai à Marseille. Un deuxième recueil intitulé mémoire du quartier les Canourgues à Salon de Provence…

Les créations pour l’année 2006
Une comédie musicale qui relate une histoire d’amour à Marseille, pour groupe de danseurs dans la région (Sud de la France)

Une nouvelle policière, l’histoire se passe à Marseille avec les enfants des Espaces Lectures de l’association ACELEM. Les enfants sont partis sur les traces de Gyptis et Protis… 

Un atelier d’expression plurielle destiné aux femmes. Une lecture animée des textes par les femmes a eu lieu le 24 juin à Gardanne. (deux articles sur la Marseillaise)
/…

Plusieurs articles et interviews: L’attentat de Yasmina Khadra, La nuit des origines de Nourreddine Saâdi, Les Sebbayètes de Renia Aouadène, L’énigme du Gaucher de Abdelkader Bekkar, Les Belle algérienne de Nassira Belloula, Le Nervi de Michel Jacquet, Good Bye d’ André de Rocca, La force de la vie d’Eve Carmignani, Al-ghazel- la poésie, l’amour et les Arabes, La poésie féminine algérienne …


Théâtre amateur : Lecture animée de la pièce El-Khobz – le Pain – du dramaturge algérien Alloula, plusieurs artistes conteurs, comédiens et poète sous la direction de Jean-Claude Nietto La pièce a été présentée au Théâtre Fontblanche à Vitrolles.

Authors AtoZ     Home    Bookstore    Top


� Arab World Books